Votre agence d’intérim BTP à Nancy décryptée par Benjamin, chargé d’affaires LIP

agence d'intérim btp à nancy

Dans l’Est de la France, nous partons à la rencontre de Benjamin, chargé d’affaires au sein de notre agence d’intérim BTP à Nancy. Nous avons échangé pendant près d’une heure sur son parcours, son métier, ses projets et le marché de l’emploi dans sa région. C’est parti pour cette découverte riche en informations !

Inscription intérimaire

Peux-tu commencer par te présenter stp ?

Bien sûr ! Je m’appelle Benjamin, je suis vosgien d’origine et j’ai 28 ans.

Concernant mon parcours scolaire, je suis issu d’une filière commerciale puisque j’ai obtenu un bac Pro commerce. J’ai enchaîné les stages chez Conforama dans différents rayons puis j’ai arrêté de travailler pendant un an pour me poser. De retour sur le marché de l’emploi, j’ai trouvé un poste de saisonnier dans une animalerie. Finalement, je suis retourné chez Conforama qui m’a embauché en intérim puis en CDD de 6 mois en tant que concepteur-vendeur de cuisine. À cette époque, je voulais un poste à responsabilités, je me sentais capable de faire beaucoup de choses et je voulais exploiter mes compétences.

Postulez sur notre site emploi

LIP Safari

Qu’as-tu fait ?

Avec l’aide de la CCI des Vosges, j’ai pu reprendre mes études en passant un BTS négociation et relation client à Saint-Dié. En un an, j’ai obtenu le diplôme en étant major de ma promotion. En sortant de mes études, j’ai signé un CDI dans une agence immobilière puis j’ai de nouveau voulu changer d’emploi et je suis devenu commercial auprès des particuliers. Cette typologie de client est intéressante mais je voulais avoir un relationnel plus profond avec mes clients donc j’ai cherché un poste de commercial B to B. En octobre 2020, j’ai trouvé l’offre de chargé d’affaires dans l’agence d’intérim BTP à Nancy, j’ai postulé car le challenge me plaisait beaucoup.

Quels sont tes projets professionnels chez LIP Nancy ?

Il y a deux ans, je ne connaissais pas l’intérim côté recruteur donc j’ai découvert et appris le métier chez LIP, sur le terrain. Dans l’idéal, j’aimerais évoluer vers un poste de responsable d’agence dans les années à venir alors si l’opportunité se présente, je n’hésiterais pas à faire signe !

Peux-tu nous parler de ton agence intérim à Nancy ?

En août 2020, le Groupe LIP a racheté l’entreprise Eurodeal et ses agences d’intérim dont faisait partie celle de Nancy. Aujourd’hui, nous sommes deux, je peux compter sur une assistante administrative en apprentissage pour m’aider au quotidien et son aide m’est très précieuse. Cette agence, c’est mon bébé !

Connaissez-vous L'Ecole de la Réussite ?

Ecole de la réussite

Quels points positifs peux-tu citer concernant la localisation de l’agence ?

Dans le même bâtiment que nous, il y a une autre agence d’intérim et l’agence Pôle emploi de Nancy est notre voisine. Nous n’avons pas encore pignon sur rue car nous sommes en voie de développement mais nous sommes au cœur d’un quartier social où il est facile de se garer. Nos candidats et intérimaires peuvent nous rendre visite même si nous avons peu de passage en agence.

Quelles sont les spécialités métiers de votre agence intérim à Nancy ?

En 2021, j’ai axé tous mes efforts sur le développement de la partie BTP second œuvre. J’ai créé un vivier d’intérimaires qui exercent les métiers de plombier, électricien, plaquiste, peintre ou encore menuisier.

En 2022, je vais continuer sur le second œuvre mais une grande partie de mon temps va être consacré au marché de l’industrie.

Aujourd’hui, j’ai environ 25 intérimaires au planning chaque semaine. C’est un bon début mais il est évident que je ne me satisfais pas de ce chiffre. J’ai la volonté d’aller bien plus loin !

C’est ce qu’on te souhaite ! Tu as des intérimaires en CDI-I ?

J’ai un plombier-chauffagiste qui a signé ce type de contrat de travail en janvier 2022. J’ai proposé à un autre plombier, il est en réflexion mais je compte bien continuer à identifier d’autres intérimaires qui peuvent être intéressés.

Qui sont les clients de votre ?

Nous travaillons majoritairement avec des PME très locales et beaucoup d’artisans du BTP font appel à nos services. Du côté des industries, nous avons aussi des grands groupes, notamment une entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces de chaudronnerie. Nous recevons des commandes constamment alors dès que j’ai un gars à leur proposer, il est pris en quelques heures !

Quelles sont vos relations avec les autres agences d’intérim LIP ?

Depuis le rachat d’Eurodeal par LIP, nous sommes beaucoup en contact avec les agences de Metz et Épinal car elles sont proches géographiquement de nous. On s’échange des informations sur les clients, des commandes et on se recommande des profils de candidats. C’est un travail d’équipe qui paye et qui démontre la force de notre réseau auprès de nos clients !

Comment se porte le marché de l’intérim BTP à Nancy ?

Il y a énormément d’opportunités à saisir pour celles et ceux qui recherchent un emploi dans le BTP à Nancy. C’est aussi le cas dans l’industrie ! Nos clients nous passent des commandes pour des recrutements en intérim, et parfois pour des embauches directes en CDI alors quand l’occasion se présente, je n’hésite pas à répondre. Bref, il y a clairement beaucoup d’offres d’emploi en CDI, CDD et intérim à Nancy !

Le plus difficile est de trouver du personnel qualifié, compétent et sérieux. J’essaie de mener plusieurs actions pour faire connaître notre agence d’intérim BTP à Nancy et les environs. Par exemple, je visite les chantiers pour saluer les intérimaires et en rencontrer d’autres. Je distribue des flyers dans les commerces de la ville, j’interviens dans un centre de formation spécialisé dans l’industrie pour parler de notre métier et du marché de l’emploi. Je mise beaucoup sur les partenariats très locaux et j’espère que ces efforts vont porter leurs fruits. En parallèle, j’organise des micro-formations de remise à niveau dans les métiers du bâtiment pour les intérimaires qui ont du potentiel.

Heureusement, je peux déjà compter sur des intérimaires fidèles qui sont de véritables ambassadeurs pour notre agence d’intérim BTP à Nancy ! Ils parlent de nous à leurs collègues sur les chantiers et c’est un excellent moyen de recruter de nouveaux intérimaires qui tiennent la route.

Quels sont les métiers les plus difficiles à recruter aujourd’hui ?

Tous les métiers du second œuvre sont pénuriques, sauf les plombiers-chauffagistes car je suis connu sur ce domaine.

Dans l’industrie, trouver un soudeur est presque un miracle ! Nancy est une toute petite ville, nos concurrents sont présents depuis longtemps. Il nous faut du temps pour nous faire une place auprès des intérimaires et des clients mais j’y travaille et il y a clairement des opportunités à saisir !

Selon toi, pourquoi vos intérimaires choisissent de travailler en intérim ?

Je pense qu’il y a plusieurs profils d’intérimaires.

Il y a le jeune qui s’oriente vers l’intérim pour acquérir des premières expériences professionnelles. Ensuite, il va chercher un CDI pour plus de stabilité.

Il y a aussi le salarié de 30 ou 40 ans qui a de l’expérience mais qui veut être libre sans être chef d’entreprise. C’est le genre de personne qui ne veut pas dépendre d’un seul et même patron donc l’intérim BTP à Nancy est parfaitement adapté.

Certains travailleurs sont intérimaires depuis plus de 30 ans. Ils apprécient la liberté, le fait d’avoir trois ou quatre mois de vacances par an s’ils le souhaitent. Il y a même des salariés embauchés en CDI qui ne sont pas contre revenir à l’intérim.

La personne de 30-40 ans qui a de l’expérience, ça dépend de son expérience de vie, des personnes veulent être libres, ne veulent pas être chef d’entreprise. Ils ne veulent pas dépendre d’un seul patron.

Ce qui les motive le plus, c’est la rémunération avec les IFM et ICP. Comme tout le monde, ils doivent faire face au coût de la vie qui augmente.

Ta propre image de l’intérim a-t-elle changé depuis que tu es chargé d’affaires ?

Je n’avais pas d’image particulière de l’intérim car quand j’étais intérimaire moi-même, je n’avais pas du tout de contact avec mon agence. Quand je suis arrivé à mon poste chez LIP, je me suis dit “ce qui est le plus important c’est le client, pas l’intérimaire”. Mais j’ai très vite changé d’avis, je me suis rendu compte que l’intérimaire doit être autant considéré que le client. Pour les fidéliser, il faut valoriser leur savoir-faire et rendre à César ce qui est à César.

Du côté des clients, je pense que les mentalités ont changé aussi et vont continuer dans le bon sens. Beaucoup de mes contacts me disent qu’ils considèrent désormais les intérimaires comme des salariés à part entière de leur entreprise.

Selon toi, l’intérim BTP à Nancy, c’est une aventure tous les jours ou plutôt la routine ?

C’est une aventure tous les jours. Entre les profils, les commandes, les événements, les imprévus… Il n’y a pas de place pour la routine et tant mieux car je m’embêterai très vite sinon ! J’ai toujours voulu exercer un métier dans lequel je me sentais utile pour les gens, pour la localité, pour la communauté. Je suis chargé d’affaires dans l‘agence intérim BTP à Nancy et fier de l’être car mon job est concret et important !

Tu serais prêt à faire ce même métier dans une agence transport ou tertiaire ?

J’ai toujours travaillé dans le BTP, j’ai une appétence particulière pour ce secteur d’activité. Je découvre progressivement l’industrie et ça me plaît beaucoup, je ne pensais pas que j’y prendrais autant de plaisir. Les métiers, les entreprises et les profils sont très variés !

Je ne me verrais pas recruter du personnel dans le domaine tertiaire, c’est trop loin de ce que je fais aujourd’hui. Quant à la logistique, je n’ai pas assez de recul mais c’est sans doute plus proche du métier de chargé d’affaires.

Retour haut de page