De coiffeuse à responsable d’agence intérim transport à Orléans : découvrez un parcours pro atypique !

interim transport orleans

Aujourd’hui, direction le centre de la France où une ancienne coiffeuse devenue responsable d’agence intérim transport à Orléans nous accueille avec le sourire. Oui oui vous avez bien lu ! Brenda a laissé ses ciseaux et son sèche-cheveux pour rejoindre un univers professionnel et un métier complètement différents. Découvrez le parcours atypique de cette jeune femme aux ambitions sans limite !

Inscription intérimaire

Brenda, peux-tu te présenter ainsi que ton parcours ?

Bien sûr ! J’ai 28 ans et je suis responsable de l’agence d’intérim transport et logistique à Orléans depuis deux ans. Mais avant cela, j’ai un parcours scolaire plutôt atypique puisqu’à l’âge de 15 ans j’ai obtenu un CAP coiffure car je me destinais à ce métier. J’ai exercé en tant que coiffeuse salariée dans un salon, j’avais pour projet de le reprendre mais mon patron est parti avec la caisse donc nous avons dû fermer… J’en ai profité pour me questionner dans l’objectif de me réorienter.

Drôle d’expérience… Qu’as-tu décidé finalement ?

Postulez sur notre site emploi

LIP Safari

Oui, c’est une expérience que je n’oublierai jamais mais elle m’a permis d’être là où je suis aujourd’hui ! Puisque j’étais douée en vente et qu’on me le disait, j’ai cherché une formation dans le commerce. J’ai repris mes études pour obtenir un Bac en 6 mois et un BTS négociation en 14 mois.

Comment es-tu arrivée chez LIP Mantrans ?

Quand j’ai passé ma soutenance pour le Bac, il y avait un salarié permanent de la branche LIP Mantrans dans le jury. Il m’a repéré et quand j’étais en BTS, il m’a proposé une alternance en agence. J’ai accepté et voilà, c’est comme ça que j’ai commencé l’aventure dans l’intérim !

Depuis combien de temps es-tu chez LIP ?

J’ai commencé en tant que commerciale chez LIP Mantrans. C’était il y a 7 ans déjà ! Depuis deux ans, je suis responsable de l’agence intérim transport à Orléans et je suis pleinement épanouie à mon poste. J’ai beaucoup de projets pour l’agence, à commencer par recruter pour former une équipe stable, qui envoie, qui est plus motivée que jamais. Nous devons également maintenir notre expertise, notre qualité de service et continuer à assurer une réactivité à nos clients et candidats.

L’univers de la coiffure ne te manque pas trop ?

Connaissez-vous L'Ecole de la Réussite ?

Ecole de la réussite

Pas du tout ! Je suis quelqu’un de très investie donc quand je rentre quelque part, c’est pour y rester. Je ne me vois pas quitter LIP ! Quant au domaine du transport, j’y ai complétement pris goût. Je suis un peu “Jo le routier” ! (rires)

L’agence intérim à Orléans est-elle ouverte depuis longtemps ?

Oui, effectivement. L’agence LIP Mantrans à Orléans est ouverte depuis une quinzaine d’années. Après tant d’années de travail, de fidélisation, nous sommes reconnus par nos clients et candidats en tant qu’experts du transport et de la logistique.

Combien êtes-vous de salariés permanents ?

J’ai la chance de pouvoir compter sur deux exploitants recruteurs pour étoffer l’agence intérim transport à Orléans. Nous recherchons une troisième personne pour nous aider à développer encore plus notre activité alors si vous êtes intéressé par le challenge, rejoignez-nous !

Votre agence est-elle facilement accessible pour les candidats ?

Nous sommes situés en plein cœur de la zone industrielle et commerciale d’Orléans, sur la commune d’Olivet pour être tout à fait précise. Il est très facile de nous trouver et de nous rendre visite car nous avons le parking du centre commercial juste en face de l’agence. La zone est très bien desservie par les transports en commun, c’est un atout pour les candidats et les intérimaires.

Notre agence est également très bien située par rapport à nos clients. A vol d’oiseau, ils sont tous dans un périmètre de 20 kilomètres maximum. Nous pouvons donc nous déplacer rapidement dans leurs entreprises si besoin et c’est très important.

Quelles sont les spécialités de votre agence d’intérim à Orléans ?

80% de notre activité est consacrée au recrutement de professionnels du transport. La logistique ne représente que 20% car les besoins ne sont pas aussi importants dans la région. Nous avons pour projet de développer encore plus la partie transport, c’est sur ce secteur d’activité qu’il y a des commandes à récupérer et les taux horaires sont plus importants.

Combien d’intérimaires déléguez-vous chaque semaine ? Avez-vous des CDI-I ?

Nous avons 50 intérimaires par semaine au planning en moyenne. Parmi eux, nous avons trois chauffeurs en CDI-intérimaires, un SPL, un PL et un VL. J’aimerais en avoir davantage mais certains conducteurs qui avaient un CDI-I chez nous nous ont planté donc cela m’a refroidi mais j’ai bon espoir d’en signer quelques-uns cette année.

Peux-tu nous parler de la typologie de vos clients ?

Nous avons environ 35 clients actifs qui font appel à nos services chaque mois. Notre agence intérim transport à Orléans est reconnue par les transporteurs de la région. Nous travaillons majoritairement avec des PME et grands groupes spécialisés dans la distribution, la navette et un peu de messagerie. Nos clients ont besoin de chauffeurs pour des trajets nationaux, régionaux, avec ou sans découchés, et des relais de nuit.

Vous arrive-t-il de collaborer avec d’autres agences du réseau LIP ?

Bien sûr ! C’est d’ailleurs ce qui fait l’une de nos forces je pense. Chez LIP Mantrans Orléans, on fait régulièrement appel à nos collègues pour avoir des informations sur des clients et des candidats. On crée du lien en se partageant des conseils, c’est important de pouvoir compter sur un réseau en cas de besoin. Et à l’inverse, nous répondons aux demandes de nos collègues quand nous sommes sollicités.

Comment se porte le marché de l’intérim transport à Orléans ?

Au début de l’année 2022, le démarrage a été très compliqué en raison de la crise sanitaire toujours très présente malheureusement. Chaque semaine, voire chaque jour, on apprenait un ou plusieurs cas positifs parmi nos gars. Nous avons réussi à maintenir le planning en remplaçant au pied levé les absents mais nous n’avons pas pu augmenter le nombre de délégations.

J’ai bon espoir que l’activité reparte vraiment car les travaux publics reprennent, le virus se calme et les clients se projettent enfin à nouveau. Pâques approche aussi, c’est une période importante pour nous car nos clients ont besoin de main d’œuvre pour assurer la livraison des chocolats.

Quelle est votre stratégie pour vous faire connaître ?

Nous approchons de nouveaux clients grâce à notre réseau professionnel. En quinze ans d’existence, nous avons pu nous faire une très bonne réputation sur le marché de l’intérim transport à Orléans. Certains de nos clients nous ont recommandé auprès de leurs confrères, ils sont de véritables ambassadeurs pour nous !

Nous mettons beaucoup d’énergie dans la fidélisation de nos clients. Cela passe par des relations fréquentes pour connaître leurs besoins, leurs difficultés mais aussi par des services de qualité comme le service de nuit. Lorsque l’agence est fermée, ils ont toujours quelqu’un pour leur répondre, y compris les jours fériés et les week-ends. Ils ne sont jamais laissés seuls face à leurs difficultés ou besoins urgents et cela fait clairement la différence.

Et pour attirer les candidats, que faites-vous ?

Nous investissons dans les CVthèques et les sites emplois pour multiplier nos canaux de sourcing. Dès que nous recevons une candidature, nous l’étudions et prenons contact avec la personne pour qualifier sa recherche. La réactivité est aujourd’hui indispensable pour ne pas laisser passer un profil intéressant.

Ah j’oubliais ! Je vais aussi régulièrement rendre visite aux étudiants de l’école de transport à Orléans pour leur dire que nous avons des postes pour eux. J’ai l’espoir qu’ils pensent tout de suite à nous dès qu’ils sont diplômés. Même s’ils n’ont pas d’expérience, nos clients sont prêts à les faire travailler.

Y a-t-il des métiers pénuriques dans l’intérim transport à Orléans ?

Les chauffeurs PL et SPL sont très rares. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai essayé de former les conducteurs que nous avions déjà dans notre vivier. Presque tous les gars que nous arrivions à placer chez nos clients ont finalement été embauchés ! Nous avons peut-être un peu moins de difficultés à trouver des chauffeurs VL qui assurent de la livraison de colis chez les particuliers.

Du côté de la logistique, nous recrutons des préparateurs de commandes, des agents de quai, des caristes ou encore des manutentionnaires. Certains profils sont plus faciles à recruter que d’autres mais globalement, il n’y a pas énormément de candidats disponibles sur le marché.

Quels types de contrats de travail proposez-vous ?

Il nous arrive d’avoir quelques offres d’emploi en CDI pour des postes qualifiés d’exploitants mais nous avons majoritairement des offres d’intérim transport à Orléans. Nos clients ont de plus en plus tendance à utiliser ce type de contrat de travail pour tester les gars avant de les embaucher en CDI.

Proposez-vous des formations professionnelles à vos intérimaires ?

Oui, nous organisons des entretiens individuels avec nos intérimaires les plus fidèles pour connaître leurs envies. S’ils veulent passer un Caces ou un permis, on se renseigne pour les accompagner dans leur évolution professionnelle. Nous sommes une agence familiale, nos gars savent qu’ils peuvent nous contacter en cas de besoin. Nous sollicitons le FASTT et tous les services mis à notre disposition pour les aider à trouver un logement, une location de véhicule ou un moyen de garde pour leurs enfants par exemple.

Selon toi, quels sont les avantages de l’intérim ?

Je pense qu’il y en a deux principaux. Le premier est la rémunération car avec les IFM et ICP, les intérimaires perçoivent des salaires plus importants que s’ils étaient salariés en CDI, sous réserve qu’ils font des heures car dans le transport, les taux horaires sont bas.

Le second avantage offert par l’intérim est la diversité des postes. Quand un chauffeur vient d’obtenir son permis PL ou SPL, il ne sait pas encore dans quel secteur précis il veut travailler tant il y a de possibilités. En essayant plusieurs entreprises et plusieurs missions, il peut déterminer les branches qui l’intéressent et celles qu’ils n’apprécient pas.

Entends-tu des échos positifs ou négatifs sur le domaine de l’intérim ?

Je pense que les gens en ont une image positive. L’intérim transport à Orléans a beaucoup évolué depuis que j’ai commencé. Il y a 7 ans, les intérimaires étaient très fidèles à leur agence. Aujourd’hui, ils sont dans une nouvelle dynamique ; ils sont davantage attirés par le taux horaire et puisqu’ils savent que nous avons des difficultés à recruter, ils font un peu la pluie et le beau temps et n’hésitent pas à négocier leur salaire.

Une fois qu’on a compris ces changements majeurs, c’est à nous de nous adapter et de sensibiliser nos clients pour qu’ils aient conscience qu’ils ont un rôle à jouer s’ils veulent avoir du personnel. Les mentalités évoluent, il faut faire avec et trouver des solutions qui conviennent à tout le monde.

L’intérim transport à Orléans, routine ou aventure tous les jours selon toi ?

C’est impossible de s’ennuyer dans le domaine du transport, il n’y a aucune routine ! Ça bouge tout le temps et tant mieux car je suis comme ça dans la vie. Il faut faire preuve de réactivité, j’adore ça ! Je pense avoir la mentalité et le caractère pour ce secteur d’activité. Le challenge, c’est ce qui me fait vivre et j’ai beaucoup de projets ! C’est une aventure tous les jours, avec ses bons et ses mauvais côtés 😉

Retour haut de page