Voici comment devenir recruteur en quelques mois !

devenir recruteur edlr

Vous aimez l’humain et envisagez de devenir recruteur ? En voilà une sacrée bonne idée ! Pour que vous ne vous lanciez pas sans savoir, voici les informations à savoir sur ce métier aux multiples tâches et satisfactions.

4 bonnes raisons de devenir recruteur

  • C’est un métier passionnant qui permet de développer ses compétences relationnelles
  • De nombreux postes sont à pourvoir dans les entreprises, en agence ou en cabinet
  • Les missions sont très variées
  • La réussite d’un recrutement est très motivante

Comment devenir recruteur ?

Commençons par une information importante : le recrutement est un métier à part entière. Il peut arriver de confier un recrutement à un manager mais les risques d’échecs sont assez élevés étant donné qu’il faut avoir les bons réflexes pour mener un entretien d’embauche.

Pour devenir recruteur et en faire son métier au quotidien, une formation dans le domaine des ressources humaines s’avère le meilleur moyen d’appréhender les compétences nécessaires. Un niveau bac+2 est souvent requis pour exercer cette profession au sein d’une entreprise ou d’un cabinet de recrutement. Il existe plusieurs BTS qui se poursuivent avec une licence. Certains chargés de recrutement font le choix de poursuivre leurs études avec un Master dans l’espoir de décrocher un poste à hautes responsabilités.

Depuis six ans, une formation gratuite pour devenir recruteur au sein d’une agence d’intérim est accessible pour celles et ceux qui n’ont pas de diplôme supérieur au Bac et qui sont sortis du système scolaire depuis au moins un an. Cette École de la Réussite est une opportunité unique de découvrir le métier de chargé de recrutement et de décrocher un emploi.

Postulez sur notre site emploi

LIP Safari

Tout savoir sur la formation gratuite pour devenir recruteur

Pendant six mois, les apprenants sont formés à toutes les ficelles du métier, allant même au-delà du recrutement standard puisque des cours de commerce et d’administration sont également dispensés. C’est en alternant les cours en groupe et les journées de travail en agence que les stagiaires s’exercent. Ils sont confrontés aux situations réelles et doivent faire leurs preuves en réalisant les missions confiées.

À l’issue du parcours, les stagiaires obtiennent un diplôme équivalent au bac et reconnu par l’État. Ils peuvent également décrocher un poste de recruteur en CDI ou CDD dans l’agence qui les a formés.

À savoir : tout au long de la formation de consultant en recrutement, les participants sont rémunérés au SMIC.

Qui peut devenir recruteur ?

Le métier de chargé de recrutement est particulièrement adapté aux personnes qui apprécient l’humain. Cela signifie qu’il faut avoir un véritable sens de l’écoute et de l’observation. Il est indispensable de savoir prendre du recul au risque de ne pas prendre les bonnes décisions au moment du recrutement. Un sens trop aigu de l’empathie peut mener à faire de mauvais choix.

Connaissez-vous L'Ecole de la Réussite ?

Ecole de la réussite

Les qualités rédactionnelles d’un recruteur sont également importantes puisque parmi ses missions figure la rédaction des offres d’emploi à diffuser en ligne. C’est donc l’image de l’entreprise qui peut être mise à mal si l’annonce contient des fautes de français.

Enfin, la faculté à communiquer clairement, avec enthousiasme et compréhension est très apprécié chez une personne souhaitant devenir recruteur professionnel.

Les différentes étapes d’un recrutement

  • Recueil des besoins et spécificités du poste à pourvoir
  • Rédaction de l’offre d’emploi selon les informations récupérées
  • Diffusion de l’annonce sur les sites emploi généralistes et spécialisés afin de recevoir des candidatures
  • Sélection des profils selon les CV
  • Prise de contact avec les candidats retenus pour échanger plus longtemps et organiser des entretiens
  • Préparation des entretiens de recrutement
  • Passage des entretiens
  • Débriefing des entretiens avec les personnes concernées

La décision finale revient rarement au recruteur, sauf s’il recrute pour son propre service. La phase de débriefing avec le manager à l’origine de la demande de recrutement est indispensable ; elle permet d’échanger sur les candidatures et les entretiens passés pour prendre la bonne décision, y compris pour un travail sans diplôme. Si besoin, des tests supplémentaires peuvent être demandés pour évaluer les compétences d’un futur collaborateur avant embauche. Une fois le candidat sélectionné, le service Ressources Humaines prend le relai pour établir le contrat de travail, le chargé de recrutement a terminé sa mission !

En règle générale, il doit gérer plusieurs recrutements en même temps, en tenant compte des délais plus ou moins urgents en fonction des demandes. Il découvre des métiers qu’il ne connaît pas et doit se familiariser avec pour sélectionner les bons profils. Devenir recruteur c’est aussi enrichir chaque jour ses connaissances en apprenant du vocabulaire technique.

Les missions au-delà du recrutement classique

Dans les agences d’intérim LIP, les chargés d’affaires, consultants et exploitants sont bien plus que de simples recruteurs. Leur métier s’articule autour de trois missions toutes aussi importantes les unes que les autres, à savoir :

  • Le commerce : trouver de nouvelles entreprises ayant des besoins en personnel ;
  • L’administratif : dossier des candidats, paies et acomptes, formation, etc. ;
  • Le recrutement : proposer un ou plusieurs profils répondant aux critères du client.

Des postes de recruteurs sont à pourvoir dans tous les secteurs d’activité

Embaucher un assistant administratif, puis deux jours après un développeur web et enfin un comptable, c’est sans doute ce qui fait la richesse du métier de recruteur. En dehors des missions qui varient selon les postes, les connaissances des différents métiers obligent le chargé de recrutement à se renseigner, se questionner sur les besoins concrets d’un manager ou d’un client. Prenons par exemple un chef d’entreprise qui souhaite embaucher un soudeur expérimenté. Il confie son besoin à son service RH ou à un cabinet externe. Le recruteur qui a suivi une formation dans les ressources humaines n’y connait rien en soudure. Il ignore les compétences techniques et humaines nécessaires. Il doit alors poser les bonnes questions au demandeur pour rédiger une offre d’emploi cohérente. Il doit également comprendre les attentes pour sélectionner les bons profils.

Une formation sans diplôme requis

Pour rejoindre la prochaine promotion de l’École de la Réussite, aucun diplôme universitaire n’est requis, bien au contraire ! Votre savoir-être est le principal critère de recrutement, à vous donc de nous montrer votre personnalité, votre enthousiasme et votre motivation à devenir chargé de recrutement dans l’une de nos agences.

Vous recherchez un métier sans diplôme particulier demandé ? N’attendez plus pour rejoindre la prochaine promo de l’EDLR !

Retour haut de page