Gaël nous présente l’intérim transport à Villefranche-sur-Saône !

interim transport villefranche sur saone

Prenons la route direction l’agence intérim transport à Villefranche-sur-Saône où nous attend Gaël, exploitant recruteur depuis plus de 10 ans chez LIP Mantrans. Pour nous, il a accepté de se prêter au jeu des questions-réponses au sujet de son métier, de son agence et du marché de l’emploi dans sa région. Prêt ? C’est parti !

Inscription intérimaire

Peux-tu commencer par présenter ton parcours stp ?

Quand j’étais jeune, je devais reprendre l’entreprise de BTP de mon père alors j’ai suivi des études dans le génie civil. Finalement, ça ne m’a pas plu donc j’ai repris mes études dans le commerce puis dans le management international. À cette époque, je me cherchais un peu, je voulais créer ma propre entreprise. Puis une connaissance qui travaillait à la chambre de commerce et d’industrie à Lyon m’a parlé de la formation pour les professionnels de l’intérim. Elle pensait que c’était fait pour moi car je suis quelqu’un assez empathique. Je me suis renseigné, j’ai rejoint la formation, j’ai obtenu le diplôme et j’ai enchaîné les expériences en agences d’intérim.

J’ai 52 ans, et je suis toujours jeune dans ma tête (rires), et ça fait maintenant plus de 25 ans que je suis dans ce domaine ! J’ai eu l’occasion de travailler dans plusieurs régions, d’abord dans les Alpes-Maritimes, puis dans le Nord de la France, ensuite à Paris et enfin, je suis revenu dans ma région natale, à Lyon.

Postulez sur notre site emploi

LIP Safari

Comment es-tu arrivé dans l’agence intérim transport à Villefranche-sur-Saône ?

J’ai rejoint l’agence en avril 2011 en tant qu’exploitant recruteur, poste que j’occupe toujours actuellement. A l’époque elle était située dans le 6ème arrondissement de Lyon. En juin 2014, l’agence a fermé et j’ai été muté à Villefranche, dans une nouvelle agence d’intérim transport Mantrans.

Présente-nous ton agence intérim spécialisée dans le transport à Villefranche

Avec plaisir ! Comme je le disais précédemment, elle a ouvert ses portes en juin 2014. Aujourd’hui, nous sommes trois salariés permanents, à savoir deux exploitants recruteurs et moi.

Devant l’agence intérim transport à Villefranche, nous avons un grand parking qui permet à nos intérimaires de nous rendre visite sans avoir de difficultés pour se garer et c’est un point très important. Quand nous étions dans le 6ème arrondissement de Lyon, c’était une vraie problématique. En revanche, nous n’avons pas pignon sur rue. Notre visibilité est un peu limitée, d’autant plus que nos confrères ont ouvert des agences à proximité de la nôtre.

Quelles sont vos spécialités métiers ?

Nous recrutons tous les professionnels du transport et de la logistique. La partie transport représente 75% de notre activité. Nous avons des offres d’emploi à Villefranche pour des chauffeurs PL et SPL, des conducteurs TP et conducteurs de transports en commun (bus). Nos clients nous confient des missions pour des trajets nationaux, régionaux, et parfois internationaux, pour Milan en Italie notamment.

Connaissez-vous L'Ecole de la Réussite ?

Ecole de la réussite

Qui sont vos clients ?

Parmi nos clients, nous comptons une majorité de PME spécialisées dans le transport et la logistique. Il s’agit de transporteurs avec des quais de livraison, des plateformes alimentaires, des centres de distribution, etc. Nous avons également quelques accords-cadres avec des grosses entreprises.

Il nous arrive également de travailler avec les autres agences intérim transport de LIP Mantrans. Autour de Lyon, nous avons chacune un périmètre géographique déterminé pour ne pas se marcher dessus. Lorsque nous ne pouvons pas répondre à une commande, nous faisons appel à nos collègues et inversement. Ce système d’entraide se fait en parfaite intelligence et dans un objectif commun, celui de satisfaire nos clients et nos intérimaires.

Nous pouvons compter sur la fidélité de nos clients pour deux raisons : notre expertise métier qui ne fait plus aucun doute et le service de nuit qui leur permet de nous appeler en pleine nuit, les week-ends et jours fériés, en cas de besoin urgent de personnel. Dans le secteur du transport et de la logistique, ce service est un outil indispensable car les imprévus sont nombreux !

Que peux-tu nous dire sur le marché de l’intérim transport à Villefranche ?

Il se porte très bien, il y a beaucoup d’emplois à pourvoir dans notre secteur d’activité. Malheureusement, les candidats fiables sont très difficiles à trouver. C’est le cas pour le métier de chauffeur mais globalement, toutes les professions sont concernées par ce manque de main d’œuvre. Chaque semaine, nous avons une dizaine de postes en intérim, CDD ou CDI non pourvus, malgré tous nos efforts pour trouver les bons profils.

Nous multiplions les actions pour recruter et fidéliser les intérimaires. Nous finançons les renouvellements obligatoires des Caces, permis et habilitations mais nous proposons également des formations aux plus fidèles de nos salariés pour les récompenser et les remercier d’être toujours là quand nous les sollicitons pour des missions.

Selon toi, les candidats préfèrent-ils l’intérim transport à Villefranche plutôt que CDI ?

En 25 ans de métier, j’ai vu les mentalités changer, dans le bon sens pour la grande majorité. Le contrat d’intérim n’a plus cette connotation négative, il ne fait plus référence à la précarité. Il est davantage utilisé comme une aide à l’emploi, tant du côté du candidat que de l’entreprise. Je constate en revanche qu’il est beaucoup plus difficile de fidéliser les intérimaires aujourd’hui qu’au début de ma carrière.

Dans notre agence, nous avons signé quatre CDI-intérimaires et il nous arrive de placer des candidats en CDI directement mais globalement, l’intérim transport à Villefranche-sur-Saône est le type de contrat de travail le plus fréquent dans notre secteur d’activité. Cela convient à nos salariés qui bénéficient d’une flexibilité et d’une liberté intéressantes, et d’une rémunération plus importante grâce aux indemnités de fin de contrat.

Y a-t-il des choses qui n’ont pas changé en 25 ans ?

Oui, malheureusement ! Je pense notamment à la lecture des fiches de paie. Cela reste une grande énigme pour de nombreux intérimaires. Ils ont tendance à ne regarder que le taux horaire qui est bas dans le secteur de l’intérim transport à Villefranche. Je ne cesse de leur dire qu’il faut prendre en compte le volume des heures travaillées car c’est ce qui fait leur salaire à la fin de la mission.

Aujourd’hui plus que jamais, l’intérim est une véritable aventure tous les jours. D’ailleurs, si c’était une routine, il y a longtemps que je ferais un autre métier ! La polyvalence de mon poste, c’est ce qui m’a toujours plu et c’est ce qui me motive chaque jour.

Retour haut de page